Qui sommes-nous ?Qui_sommes-nous.html
Artistes/Chercheursartistes_chercheurs.html
PublicationsPublications.html
RéalisationsProjets.html
BibliographieBibliographie.html
Le projet d’oscar Niemeyer à TripoliLe_projet_dOscar_Niemeyer.html
englishhttp://www.suspendedspaces.net/entrance/news.html
Symposium Regarding 
Suspended Architecture
in LebanonSymposium_international.html
Suspended spaces #1
Famagusta (Chypre)Suspended_spaces_1.html
Suspended spaces #2Suspended_space2.html
Regarding 
Suspended Architecture
in LebanonRegarding_Suspended_spaces.html

Sortir du livre

Colloque
Discover/Uncover 
ModernismColloque_Discover_Uncover_Modernism.html
AccueilActualite.html
PressePresse.html

Sortir du Livre

Une exposition proposée par

Suspended spaces.


Artistes :

Basma Alsharif / Ziad Antar / Leonor Antunes / Marwa Arsanios / Kader Attia / Bertille Bak / François Bellenger / Filip Berte / Marcel Dinahet / Yasmine Eid-Sabbagh / Maïder Fortuné / Lamia Joreige / Valérie Jouve / Jan Kopp / Yannis Kyriakides / Bertrand Lamarche / Lia Lapithi / Daniel Lê / Armin Linke / André Parente / Françoise Parfait / Sophie Ristelhueber / Tania Ruiz / Mira Sanders / Stéphane Thidet / Eric Valette / Christophe Viart / Mehmet Yashin

© Suspended spaces, 2015

Crédit photographique :

Le collectif Suspended spaces réunit des artistes et chercheurs pour travailler à partir de territoires géographiques fragiles, délaissés par la modernité. Constitué après l’expérience de Famagusta, ville fantôme chypriote, notre groupe à géométrie variable a été invité à se déplacer au Liban et plus particulièrement à Tripoli, sur le site de la Foire internationale inachevée d’Oscar Niemeyer, puis au Brésil où un nouveau travail a été amorcé.

Les quartiers modernes de la ville de Famagusta, à Chypre, ont été vidés de leurs habitants par l’intervention militaire turque en 1974, et sont restés entièrement vides et inaccessibles jusqu’à aujourd’hui. Le chantier de la Foire international Rachid Karamé à Tripoli a été interrompu par la guerre civile, en 1975, et demeure depuis dans son état presque achevé mais sans usage, fermé au public bien qu’au cœur de la ville. Le MAC-Niterói et le Macquinho travaillent avec la communauté de la favela voisine, dans un société brésilienne violente et divisée.

A chacune de ces étapes, nous avons été invités à partager avec nos hôtes l’expérience d’espaces particulièrement fragiles, marqués par des conflits, des conditions de vie difficiles ou précaires, donnant lieu à des résidences, des œuvres, des rencontres, des expositions, des colloques, des publications.

Pour répondre à l’invitation qui nous a été faite d’exposer à Mains d’Œuvres, nous avons souhaité revenir, pour la première fois, sur l’ensemble des travaux artistiques produits dans le cadre du projet Suspended spaces depuis 2007. Et s’il est impossible de les exposer tous, cette nouvelle étape nous permet d’en réinterpréter certains.

L’exposition Sortir du livre n’est pas un bilan de nos activités, mais une nouvelle manière de les présenter, de les mette en relation, avec distance et curiosité. Une expérimentation qui tisse des lignes entre les œuvres, dessine des axes et articule des perspectives. Pour cela, nous nous efforcerons de changer d’échelle, changer de format.

Des œuvres produites au fil des expositions passées ont été présentées à une échelle réduite, proche de la maquette. Certaines réalisations artistiques imprimées dans les livres (portfolios), sont «développées », soit en présentant les originaux, soit en proposant une version « exposée », agrandie, reformulée, enrichie.

Nous proposons ainsi de sortir du livre pour insister sur les œuvres ; sortir du livre pour prolonger ou rejouer les pages confiées aux artistes dans nos publications ; sortir du livre pour exposer autrement la recherche. Ce changement d’échelle invite à une expérience inédite des productions artistiques par des lectures, des confrontations, des connexions nouvelles.

Sortir du livre, c’est aussi faire des trois publications le fil conducteur de l’exposition. L’espace de la galerie sera divisé en trois territoires géographiques : Chypre, le Liban, le Brésil.

Nous avons invité aussi quelques nouveaux artistes dont le travail fait écho à nos recherches.

à Mains d’Œuvres

1 rue Charles Garnier

93400, Saint-Ouen


Métro: ligne 4-porte de clignancourt

Ligne 13-Garibaldi

Bus 85: arrêt Paul Bert

Velib’: Station rue Bianqui

du jeudi 3 septembre

au 11 octobre  2015

vernissage

jeudi 3 septembre

performance-concert de Yannis Kyriakides


Ouverture du jeudi au dimanche,

de 14h à 19h

Entretien vidéo avec Françoise Parfait

Entretien vidéo avec Eric Valettehttp://www.dailymotion.com/video/x3afzst_suspended-spaces-eric-valette_schoolhttp://www.dailymotion.com/video/x3afzst_suspended-spaces-eric-valette_schoolshapeimage_17_link_0
Exposition 
Switch On!Expo_Switch_On%21.html
Exposition Sair Do LivroExpo_Sair_do_livro.html