P

 
Qui sommes-nous ?Qui_sommes-nous.html
englishhttp://www.suspendedspaces.net/entrance/news.html

Fordlândia- une archive à ciel ouvert


Retour de Fordlândia

Colloque international 14-15-16-17-18 novembre 2018

Fordlândia, une archive à ciel ouvert

et exposition 14-25 novembre 2018

La Colonie - 128 rue Lafayette, 75010, Paris


Fordlândia est une ville construite par Henry Ford au bord du Rio Tapajós à partir de 1928. Bâtie pour cultiver de manière intensive le caoutchouc nécessaire à l’équipement des pneus des véhicules fabriqués dans les usines Ford de Détroit, elle était aussi un projet de « civilisation », qui regroupait usines, habitats, hôpital, écoles, construits sur un modèle américain. Mais ce fût une succession d’échecs et d’erreurs ; l’eau, la terre, les parasites, les révoltes ont eu raison du fantasme fordien.

Fordlândia est aujourd’hui un paysage et une archive à la fois, qui ouvre des réflexions qui se préciseront au fur et à mesure des journées du colloque : le site interroge la rencontre du projet moderne de l’industriel américain, occidental, rationnel, colonial, et un territoire amazonien qui, hier comme aujourd’hui, porte et supporte des projections multiples, économiques et environnementales, anthropologiques et artistiques, touristiques et scientifiques. Penser ce rapport entre archives, mémoire et paysage, au retour d’une résidence à Fordlândia, avec des chercheurs et artistes brésiliens et internationaux, ouvre des pistes de travail et de réflexions qui s’inscrivent au croisement de l’art et des sciences humaines.

L’expérience à l’origine de l’ensemble du projet est une résidence embarquée sur un bateau voguant de Santarém à Fordlândia, sur le rio Tapajós, en Amazonie. Ce moment partagé, avec 20 artistes et chercheurs de cultures, de nationalités, d’âges différents, déploiera ses enjeux et ses résultats à l’occasion de l’événement organisé à La Colonie. Il s’agira de donner à voir et à entendre une recherche collective dans son aspect le plus vivant.

Fordlândia est un suspended space dans lequel sont déposées des histoires inachevées ou interrompues, parfois violement, espaces préoccupés par des récits à venir, des récits échoués. Friche industrielle et réserve d’imaginaire, Fordlândia sera mise à l’épreuve des définitions de l’espace et envisagé à travers les multiples histoires des représentations de l’Amazonie, de Werner Herzog au cinéma brésilien, des récits d’aventures au fantasme jusqu’au fantasme d’une forêt primaire développé autant dans les sciences ou l’économie que dans la fiction. La dimension historique des lieux sera envisagée, en particulier l’inscription de cette ville dans un projet colonial américain plus global, mais aussi par l’observation des multiples temporalités que concentre Fordlândia. La blessure Fordlândia raisonne avec la violence subie par la forêt, qui invite à une sollicitude qui questionne l’éthique du care et l’écoféminisme. Comment s’affranchir du poids et de la charge de l’histoire sans cependant l’oublier? Que signifie Fordlândia aujourd’hui, dans un Brésil en état de crise politique et économique, sur une planète à l’équilibre écologique vacillant ? Quel sens peut avoir une approche artistique d’un tel lieu, d’un tel territoire, d’une telle histoire, dans un tel moment ?


PROGRAMME :

























































 
Nous suivre sur facebook https://www.facebook.com/Suspended-spaces-785968974826739/timeline/
AccueilActualite.html


Dernière journée du colloque Fordlândia, une archive à ciel ouvert, dimanche 18 novembre 2018, à La Colonie. Avec Patrick Boucheron, Romain Bertrand, Laurent Vidal, Pierre Deléage.